Rien n’est plus déprimant qu’une tentative de suicide aux médicaments homéopathiques. Christian Brissart
Plus de citations...
Home page > Ephéméride > Hier > 13 avril / Atelier de Slam

13 avril / série 2015 - Ephéméride

13 avril / Atelier de Slam

Monday 13 April 2015, by Blackout

13 avril
 
Atelier de Slam
 
Il était une fois, une ville, une ville avec plein d’immeubles bleus plantés sur des jardins immenses avec des jeux qui étaient cassés parfois... Et cette ville était peuplée d’habitants de toutes les couleurs. Souvent ils n’avaient pas de travail alors ils se retrouvaient au bar du centre commercial discuter de leurs pays respectifs et leurs langues se mêlaient et ça faisait comme des chants d’oiseaux. Et dans cette ville il y avait trois écoles et un collège, et les enfants de ces écoles étaient souvent plus doués que ceux de la grande ville, car ils parlaient deux langues au moins, celle de leurs parents et celle de l’école. Moi, je m’appelle Christian et avec Fabrice et Eva, nous sommes venus les aider à écrire des poésies urbaines appelées ’Slam’ comme une porte qui claque. Et leurs poésies étaient de toutes les couleurs et les enfants les disaient, d’abord timidement, et ça parlait comme les grands d’égalité de justice d’amour de nature et ça faisait comme des feux d’artifice. Et voilà. Dans cette ville les quatre classes vont faire un spectacle avec leurs Slams multicolores, et moi j’ai écrit celui-là tout exprès, pour remercier les enfants et leurs instituteurs pour les moments de chaleur que j’ai passé avec eux.
 
Merci merci merci...

Lire le texte d’hier

Bookmark and Share

© Black-out

SPIP | | Site Map | Contactez-nous | Follow-up of the site's activity RSS 2.0
Conditions générales de vente | Black-out, tous droits réservés

logo region Limousin            logo crl