L’art contemporain se définit facilement, c’est celui que le non initié ne peut pas comprendre. Christian Brissart
Plus de citations...
Accueil > Ephéméride > Hier > 2010 > Juillet > 23 juillet / Scénanar

23 juillet / série "Ephéméride"

23 juillet / Scénanar

vendredi 23 juillet 2010, par Blackout

Scénanar...
 
Il y avait longtemps que la mort lente n’était pas venu rôder par chez moi... Aujourd’hui subsiste une unique question :
Comment ?
 
La mise en scène :
Pendu à la poutre de la mansarde, par la cravate que j’ai achetée, il y a quinze jours, Place Saint Marc... La classe, non ? Etranglé par des angelots de Raphaël peints sur de la pure soie vénitienne. De plus, il paraît que la strangulation provoque une érection à nulle autre pareille :
Ô ! partir dans un ultime râle... Orgasmique...
 
La mort rageuse :
Fracasser la porte du home sweet home, se jeter dans la 207 rouge sang. Contact. Les pneus crissent, dérapage tapageur au nez du bus, rallye sans copilote dans le "s" du bas de l’avenue, 95 km/h droit dans le mur des bureaux de l’équipement...
 
Pas très original.
 
Et si je me loupais...
SPIP | | Plan du site | Contactez-nous | Suivre la vie du site RSS 2.0
Conditions générales de vente | Black-out, tous droits réservés

logo region Limousin            logo crl