Pour moi le second degré, c’est dire le contraire de ce qu’on pense pour confondre ceux qui penseraient ce qu’on dit. Christian Brissart
Plus de citations...
Accueil > Ephéméride > Hier > 2013 > Août 2013 > 30 août / Ô longue nuit

30 août / série 2013 - Ephéméride

30 août / Ô longue nuit

vendredi 30 août 2013, par Blackout

30 août
 
Ô longue nuit
 
Il fait une nuit d’encre un noir de chien, un silence assourdissant. Je n’ose me lever, peur de briser cette paix armée. Tire-bouchonné dans mon duvet, une jambe au chaud une jambe glacée. Quelle heure est-il ? est la stupide question qui me vient à l’esprit. Il pourrait être deux heures quatre heures six heures. Quatre diodes luminescentes comme dans un cockpit d’avion me répondent : il est cinq heures, Limoges traîne au lit. Bien éveillé maintenant un texte de base précipite dans l’acide de ma cervelle endolorie par l’absence d’alcool. D’habitude, c’est lui qui me tire du sommeil, pâteux hébété. Il est cinq heures, trois heures à poireauter avant que ne passe le marchand de croissants chauds... Un texte creux quoique obscur s’effiloche sur l’écran que j’ai fini par allumer. Je caresse les touches du clavier, la peur de réveiller les voisins surtout celui du dessous qui s’engueule avec sa jeune conquête, voire plus si affinités, régulièrement en plein cœur de la nuit.
Ça doit le fatiguer.
Je me fracasse l’orteil sur l’imprimante glissée sous l’ordi, ça y est je suis complètement d’aplomb.
 
Je vais pouvoir aller me recoucher...


Bookmark and Share

© Black-out

SPIP | | Plan du site | Contactez-nous | Suivre la vie du site RSS 2.0
Conditions générales de vente | Black-out, tous droits réservés

logo region Limousin            logo crl