Coup de matraque sur les doigts. Tiens, comme quand j’étais gosse, chacun a la Madeleine de Proust qu’il mérite. Christian Brissart
Plus de citations...
Home page > Ephéméride > Hier > Juillet 2017 > Brassens l’anar

15 juillet

Brassens l’anar

Saturday 15 July 2017, by Blackout

15 juillet
 
Brassens l’anar
 
Mine de rien
Et avec des mots soigneusement choisis
Un verbe digne de l’académie
S’il m’entendait il ne serait pas content
Il pourfend
Les militaires
Les cons
Les jaloux
Les flics
Les étroits du bulbe
 
Il défend
Les prostituées
Les flics attendris
Les chats
Les pauvres
Ceux qui ne suivent pas
Le bon chemin
 
Il s’attendrit
Sur l’amour
Le vrai.
 

Lire le texte d’hier

Bookmark and Share

© Black-out

SPIP | | Site Map | Contactez-nous | Follow-up of the site's activity RSS 2.0
Conditions générales de vente | Black-out, tous droits réservés

logo region Limousin            logo crl