Pour lui, mûrir et mourir ne sont séparés que par le « O » et le « ^ » de « Ô rage, ô désespoir, ô vieillesse ennemie, n’ai-je donc tant vécu que pour cette infamie ! ». Pascal Forbes
Plus de citations...

28 août

Fébrile

Monday 28 August 2017, by Blackout

28 août
 
Fébrile
 
Et si ce n’était que du vent ?
Si cette simili vérité virtuelle
N’était que du vent ?
De l’amour en trompe l’œil ?
De jolis mots
De belles déclarations
De somptueuses photos
De fausses promesses
Auxquelles on croit
Tous les deux
Sur l’écran noir
De nos nuits blanches
Des rêves bleus
Je n’ose y croire
Et pourtant
 
J’imagine un château de cartes
 
S’effondrer

Lire le texte d’hier

Bookmark and Share

© Black-out

SPIP | | Site Map | Contactez-nous | Follow-up of the site's activity RSS 2.0
Conditions générales de vente | Black-out, tous droits réservés

logo region Limousin            logo crl