Rien n’est plus déprimant qu’une tentative de suicide aux médicaments homéopathiques. Christian Brissart
Plus de citations...
Home page > Lectures > Nouvelles > Eva Li > Le règne de Cendres - V -

Nouvelle - Eva Li

Le règne de Cendres - V -

Monday 28 January 2013, by Blackout

- V -
 
Lorsqu’après des jours d’enfermement il apparut enfin sur le balcon du sanctuaire pour se présenter au peuple en tant que Nuntius, des soupirs consternés vinrent se mêler aux cris de joies. Les prêtres qui avaient eu la sagesse de se ranger de son côté n’y virent rien d’autre que le comportement populaire ordinaire, mais partout où circulaient ses détracteurs se murmurait qu’il s’agissait là des prémices d’un règne de mauvais augure qui jetterait l’opprobre sur leur ordre. Ces derniers furent confortés dans leurs certitudes lorsqu’on baptisa le nouveau Nuntius et que les dieux lui donnèrent le nom de Cendres. Cela paraissait un fait anodin pour les gens faiblement instruits, mais les érudits, quant à eux, n’étaient pas sans savoir qu’il était le sixième annonciateur à porter ce nom et que ses prédécesseurs n’avaient guère contribués à la gloire du culte. L’un avait régné durant une période de profonde famine et s’empiffrait dans ses appartements en regardant mourir le peuple ; un autre avait instauré de son propre chef des taxes abusives, amassant une fortune au détriment des artisans et des paysans qui survivaient tant bien que mal ; le troisième possédait davantage les qualités d’un guerrier que celles d’un prêtre et avait tenté de raviver la gloire passée de l’Empire en signant quelques déclarations de guerre inopportunes ; le suivant était si paresseux qu’il en oubliait de transmettre la parole divine ; quant au dernier, avare en tous points, tant dans les mots que dans ses possessions, il avait fini son règne à la façon d’un ermite, retranché dans sa chambre, n’en sortant que pour adresser quelques brèves directives à ses prêtres, bien souvent sous la forme d’un unique mot, avant de s’en retourner dans le silence qu’il affectionnait tant pour inventorier indéfiniment ses biens. Quoi de plus normal, donc, que de se questionner quant à Cendres VI qui avait déjà commis le double affront d’engendrer une descendance et de soudoyer des prêtres pour faciliter son accession au pouvoir ? Les prêtres qui hésitaient entre son camp et celui de ses opposants furent bientôt fixés sur l’attitude à adopter, car, quelques mois seulement après sa nomination, les dieux cessèrent de s’adresser de lui…

Bookmark and Share

© Black-out

SPIP | | Site Map | Contactez-nous | Follow-up of the site's activity RSS 2.0
Conditions générales de vente | Black-out, tous droits réservés

logo region Limousin            logo crl