Pour moi le second degré, c’est dire le contraire de ce qu’on pense pour confondre ceux qui penseraient ce qu’on dit. Christian Brissart
Plus de citations...
Home page > Ephéméride > Hier > Mai 2017 > Le temps qui coule, Raoul

22 mai

Le temps qui coule, Raoul

Monday 22 May 2017, by Blackout

22 mai
 
Le temps qui coule, Raoul
 
Les heures, les minutes, les secondes peuvent être de plomb. Je suis ridiculement nu sur le divan de cuir et j’attends. J’entends de l’eau qui coule, des flacons de verre qui s’entrechoquent, le bruit feutré d’un coton qui, je l’imagine, glisse sur une peau parfumée. Je la devine nue devant son miroir, délicieuse et penchée sur son ouvrage. Ses seins ! encore ronds et fermes et ses tétons au garde à vous. Son cul, my god son cul !
 
Je n’en peux plus, je bande comme un coyote. En fait, je ne sais pas comment bande un coyote, mais j’ai la cervelle en feu.
 
Et dire que, avec l’envie qui me dévore,
le coït ne va durer que quelques minutes !

Lire le texte d’hier

Bookmark and Share

© Black-out

SPIP | | Site Map | Contactez-nous | Follow-up of the site's activity RSS 2.0
Conditions générales de vente | Black-out, tous droits réservés

logo region Limousin            logo crl