Pour lui, mûrir et mourir ne sont séparés que par le « O » et le « ^ » de « Ô rage, ô désespoir, ô vieillesse ennemie, n’ai-je donc tant vécu que pour cette infamie ! ». Pascal Forbes
Plus de citations...

27 février 2017

Mal au but

Monday 27 February 2017, by Blackout

27 février
 
Mal de but
 
J’ai mal à la tête et les punaises me guettent. G. Allwright, j’aime bien citer les classiques. Ouh !... le méchant vin blanc. Enfin, on a bien rigolé hier soir ; je me suis aussi lamenté sur mon sort, mon sport favori - vous vous en apercevrez vite au fil des pages. On a parlé projets, un recueil de nouvelles à venir, je l’écris comme ça il sera contraint de s’y coller, on a dit du mal des absents, ça j’aime, ça me rappelle le boulot. On a causé cul plus tard dans la soirée. On a joué au trivial pursuit, beurré ça devient surréaliste : quel serait votre président préféré ? À l’unanimité, on a voté Coluche. De guerre lasse, j’ai laissé Fabrice gagner, il est aussi mauvais joueur que moi.
 
Mon royaume pour (Richard III, j’aime bien citer les classiques, même si c’est pas vrai) une aspirine, les forgerons se déchaînent, heureusement je n’ai rien à faire ce qui, d’habitude, me navre, mais là me sied parfaitement.
 

Lire le texte d’hier

Bookmark and Share

© Black-out

SPIP | | Site Map | Contactez-nous | Follow-up of the site's activity RSS 2.0
Conditions générales de vente | Black-out, tous droits réservés

logo region Limousin            logo crl