Pour lui, mûrir et mourir ne sont séparés que par le « O » et le « ^ » de « Ô rage, ô désespoir, ô vieillesse ennemie, n’ai-je donc tant vécu que pour cette infamie ! ». Pascal Forbes
Plus de citations...
Home page > Ephéméride > Hier > Novembre 2017 > Petit matin douillet

28 novembre

Petit matin douillet

Tuesday 28 November 2017, by Blackout

28 novembre
 
Petit matin douillet
 
Ça commence par un miaulement léger ; petit minou, un chat des rues qui m’a adopté frappe à sa porte. Au tiède sous ma couette qui n’est pas de plumes mais chaude, je me lève, passe un survêtement et vais lui ouvrir. Il est six heures, le félin SDF n’a pas encore digéré le décalage horaire. Mais comme je suis dans un bon quartier de lune…
Il se frotte contre ma jambe, attend impatiemment que je lui ouvre un sachet de putain de bouffe qui pue, faut bien qu’il y ait un caillou dans ma chaussure. Petit minou l’ingère en moins de temps qu’il faut à un Rafale pour décoller. Oui je sais, j’ai déjà narré cette comparaison à deux balles mais j’aime bien et puis c’est moi qui écrit, merde !
Six heures trois quarts (je ne me fais pas, vieux machin que je suis, aux horaires SNCF) nous avons copieusement déjeuné, je me fourre sous ma couette, comme une tranche de jambon entre deux tranches de pain de mie, ‘tit minou dessus et nous nous offrons un rabe de dormissou.
 
Elle est pas belle la vie ?

Lire le texte d’hier

Bookmark and Share

© Black-out

SPIP | | Site Map | Contactez-nous | Follow-up of the site's activity RSS 2.0
Conditions générales de vente | Black-out, tous droits réservés

logo region Limousin            logo crl