Pour lui, mûrir et mourir ne sont séparés que par le « O » et le « ^ » de « Ô rage, ô désespoir, ô vieillesse ennemie, n’ai-je donc tant vécu que pour cette infamie ! ». Pascal Forbes
Plus de citations...
Home page > Ephéméride > Hier > Février 2017 > Pourquoi le 2 janvier ?

9 mars

Pourquoi le 2 janvier ?

Thursday 9 March 2017, by Blackout

9 mars
 
Pourquoi le 2 janvier ?
 
Parce que je ne suis pas sûr d’y arriver. Deux janvier. Il est certaines dates qui comptent, le deux janvier en est une, c’est la date, où, blanc comme neige absente, on digère foie gras, huîtres, saumon et chapon, la dinde c’est pour Noël, et pour les plus démunis, reliquats de foie gras, huîtres, saumon et chapon, trouvés dans les poubelles au milieu des papiers cadeaux multicolores et des rubans dorés.
Le deux janvier, c’est la date où parfois on régurgite malgré le citrate de bétaïne, foie gras, huîtres, saumon et chapon, les plus pauvres n’ont pas besoin de citrate de bétaïne, l’excès soudain de bouffe leur suffit. Commencer l’année par gerber augurait bien de ce qui allait suivre. Et lorsque le deux janvier coïncidait avec un lundi, Jeff, le héros, en fait il s’appelle Joseph, mais, peuchère, tout le monde l’appelle Jeff, le sexagénaire solitaire - il cumule -, errait dans la ville morte aux rideaux de fer baissés.
Sexagénaire. C’est drôle cette appellation où le mot sexe survient au moment où dans la vie il s’essouffle.

Lire le texte d’hier

Bookmark and Share

© Black-out

SPIP | | Site Map | Contactez-nous | Follow-up of the site's activity RSS 2.0
Conditions générales de vente | Black-out, tous droits réservés

logo region Limousin            logo crl