Coup de matraque sur les doigts. Tiens, comme quand j’étais gosse, chacun a la Madeleine de Proust qu’il mérite. Christian Brissart
Plus de citations...

24 août

Tube

Thursday 24 August 2017, by Blackout

24 août
 
Tube
 
Comment vivre sans toi ?
Ça commencerait comme une chanson pourrie
J’ai peur d’oublier ton odeur
Mon matelas tes formes
Mes mains ta peau
Les murs de ma chambre
Résonnent encore de ton rire
Je ne bois plus tes larmes
Et tes tonnes de fringues
Tes robes plus farfelues
Les unes que les autres
Mais taillées sur ton corps
Dodu
Juste ce qu’il faut
Pour contenter mes mains
Et tes lèvres assez charnues
Pour apaiser ma faim
 
Je t’aime
tu ne m’aimes plus

Lire le texte d’hier

Bookmark and Share

© Black-out

SPIP | | Site Map | Contactez-nous | Follow-up of the site's activity RSS 2.0
Conditions générales de vente | Black-out, tous droits réservés

logo region Limousin            logo crl